corona secteur horeca

horeca

Les effets des mesures prises dans le cadre de la crise du coronavirus sur les travailleurs Extra et les flexijobs dans l’horeca sont très clairs. Après le 13 mars, le nombre de travailleurs Extra et les flexijobs de l’horeca a presque été réduit à zéro. Autrement dit, les commerces horeca qui sont toujours ouverts (par exemple, les plats à emporter) n’ont plus fait appel aux travailleurs Extra/flexijobs.

Avec la réouverture de l’horeca à partir du 8 juin, des travailleurs occasionnels et des flexi-travailleurs sont de nouveau engagés dans ce secteur. Cette tendance est croissante  week-end après week-end et on atteint à nouveau  les chiffres de 2019. Au cours des mois d'été, il y a généralement une diminution du nombre de travailleurs Extra et flexijobs dans l’horeca, en partie en raison d'une plus grande part de travail étudiant et de plus de travailleurs flexi en vacances. C'est désormais moins le cas, si bien que le niveau de 2019 est à nouveau atteint en juillet.

Fin juillet et début août, les chiffres chutent quelque peu, peut-être en raison du resserrement des mesures corona. A partir du week-end du 15 août, on constate une reprise de l'activité qui se poursuit en septembre. La nouvelle vague corona a un impact clair, d'abord en raison des mesures plus strictes déjà introduites dans certaines provinces début d'octobre, et à partir du 19 octobre avec l'arrêt complet du secteur de l’Horeca.

^ Back to Top