ONSS Statnews juillet 2013| Version imprimable (pdf) 
- Statnews -
Estimations Rapides de l'emploi
Premier trimestre 2013

Marché du travail : l'emploi salarié continue à baisser

L'emploi salarié continue encore à se contracter au premier trimestre 2013, ce qui fait que l'on peut parler à ce propos d'un scénario "double dip" (double creux): la chute brutale de l'emploi en 2009 est, après un période de redressement en 2010-2011, suivie d'une nouvelle contraction. Par rapport au premier trimestre 2012, on observe une baisse de l'emploi salarié tant en postes de travail au 31 mars 2013 (-0,9%) qu'en volume de travail en équivalents-temps plein pour l'ensemble du trimestre (-1,2%).

Evolution de l'emploi salarié dans le secteur privé sur 2 ans
Gaph.1 Postes de travail et volume en ETP : croissance sur base annuelle

L'emploi sous pression dans plusieurs secteurs

En comparaison avec la période 2008-2009, la diminution de l'emploi se manifeste moins par des mesures temporaires (principalement le chômage économique), ce qui fait qu'elle est aussi forte en nombre de postes de travail qu'en volume de travail (voir figure 1). La même comparaison révèle également que la contraction est moins concentrée sur le secteur industriel mais que l'emploi est sous pression dans un plus grand nombre de secteurs à la suite de la diminution de la consommation des ménages et de la limitation des dépenses publiques (construction, commerce, horeca, administration publique, …).
Croissance sur base annuelle de l'emploi salarié par secteur
Graph.2 Emploi salarié (nombre de postes de travail) par secteur : croissance sur base annuelle

Industrie et construction

Au sein de l'"Industrie et construction", l'emploi diminue à un rythme accéléré. La diminution du nombre de postes de travail atteint 2,3% par rapport au premier trimestre 2012. La chute du volume du travail en équivalents-temps plein va même jusqu'à un pourcentage de 4,7%, bien que cet important pourcentage eût probablement été limité à 3% environ sans le très important nombre de journées d'intempéries du premier trimestre 2013.

Services commerciaux

Les "services commerciaux" connaissent une diminution du nombre de postes de travail (-1,0%) et du volume du travail en équivalents-temps plein (-0,6%) qui se concrétise principalement dans les secteurs du commerce, de transport, de l'horeca et des services financiers.

Services non-commerciaux

Les "Services non-commerciaux" enregistrent encore une hausse, tant en postes de travail (+0,3%) qu'en volume de travail (+0,9%), par rapport à l'année dernière. Le rythme de croissance a cependant fort diminué par rapport aux années précédentes, comme conséquence d'une évolution de l'emploi négative dans l'administration publique, d'une stagnation dans l'enseignement et d'un rythme de croissance en forte réduction au sein des soins de santé et des services sociaux.

L'intérim et les titres-services

La demande réduite de forces de travail provoque également une diminution de l'emploi des travailleurs intérimaires. L'emploi dans ce secteur connait ainsi au premier trimestre 2013 une chute du volume de travail d'environ 8,5% par rapport au premier trimestre 2012 (-11% pour les ouvriers, -4% pour les employés).

Par contre, la demande de travail par les ménages dans le cadre du système des titres-services continue à augmenter (croissance annuelle de 6% pour les postes de travail, de 8% pour le volume de travail). Cependant les taux de croissance ont sérieusement baissé au cours des derniers trimestres.

Avez vous des questions? Envoyez-nous un e-mail si vous voulez plus d'information.

Contact:

  • E-mail: stat.info@onss.fgov.be
  • Tél. 02 509 31 11 (de lundi à vendredi, entre 8h et 16h30)
  • Site web: Formulaire de contact
  • Adresse:
    Office National de voor sécurité sociale
    11, Place Victor Horta
    1060 Saint-Gilles (Bruxelles)

Consultez aussi: www.DynaM-Belgium.org

Editeur:
Office Nationale de sécurité sociale
Direction des statistiques
© 2013 ONSS
Disclaimer Line.be